Une édition toute particulière cette année pour le Forum PHP. Nos développeurs ont suivi l’évènement depuis… leur canapé ! Mais cela n’a pas altéré la richesse de l’événement et la qualité de ses conférenciers, de leurs talks et des sujets abordés.

Solène et Flavien, développeurs Pepperbay, nous livrent leurs impressions !

Ton impression générale sur l’événement ?

SolèneC’était la première fois que je participais au Forum PHP et j’ai vraiment trouvé ça hyper intéressant ! D’ailleurs malgré le contexte peu propice, j’ai trouvé cet événement vraiment bien organisé.

FlavienL’ambiance ressentie était évidemment très différente de l’édition en réelle de l’année dernière. Les échanges sont restés possibles grâce à la mise en place d’un salon virtuel. Comme un jeu vidéo, en y déplaçant son personnage, nous pouvions interagir avec les autres participants et déclencher une vidéo conférence (un exemple en image). Les deux jours sont tout de même passés vite. J’espère que l’AFUP continuera d’améliorer ces idées dans l’éventualité d’autres événements en ligne.

Le talk qui t’a marqué(e) ?

Solène : Je pense qu’il y a 2 talks qui m’ont plus marquée que les autres : « Utopie de la généricité » et « Pourquoi 0.1 + 0.2 != 0.3 ou le monde mystérieux des virgules flottantes« .
Pour le premier, j’ai été embarquée par l’intervenant (Frederic BOUCHERY) qui a rendu son sujet passionnant. Il a abordé les bonnes pratiques par rapport au code générique (utilisé pour faire plusieurs choses ou des actions différentes) : quand rendre un code générique ? Les inconvénients d’un code trop générique ? On apprend que cela peut finalement complexifier le code et engendrer une espérance de vie plus courte et dégrader les perfomances d’une application. Ce talk parlait aussi du fait qu’on ne peut (et ne doit) pas tout prévoir d’un coup, qu’il faut identifier les fonctionnalités qui ne sont pas utilisées, et ne pas attendre pour supprimer le code de ces dernières. Cela permet d’éviter d’accroître la complexité.
Pour le deuxième (animé par Benoit JACQUEMONT), le sujet en lui-même était intéressant, mais le fait de découvrir qu’un dev mal réalisé peut être impliqué dans une catastrophe telle que la destruction du lanceur Ariane 5, ça m’a vraiment marquée !

Flavien : Pas vraiment de talk plus marquant que les autres. Mais si je dois en choisir un, celui sur les nombres flottants en programmation, comme Solène. Benoit Jacquemont a expliqué le fonctionnement du float. J’étais conscient des problèmes qu’une mauvaise utilisation de ce type pouvait engendrer. Mais à travers les exemples historiques, pour le meilleur comme pour le pire (Ariane 5), je suis maintenant convaincu que j’en ferai bon usage.

L’info à retenir ?

Solène : Il y a plein d’informations à retenir de ce forum, c’est dur d’en choisir qu’une ! Peut être la sortie de PHP 8 le 26 Novembre 2020 ?

Flavien : Difficile de tirer la meilleure info de toutes ces choses intéressantes. Ce qui est sûr, c’est que PHP continue d’évoluer et son écosystème reste en bonne santé.

Ce qui va te servir au quotidien ?

Solène : Le talk qui va le plus me servir au quotidien est sûrement « Auto-critique de la revue de code bienveillante », qui a donné des astuces pour effectuer de bonnes revues de code et les pièges à éviter.

FlavienCertains talks ont conforté des choix techniques de notre équipe technique : Jean-Marie Lamodière et sa manière de faire les tests unitaires sans mock. La documentation au cœur des tests vu par Samuel Rozé.
D’autres donnent des idées pour le futur : Le retour d’expérience de Lucas Legname et Maxime Richard sur une API qui couple métier et backend for frontend.
D’autres encore font réfléchir sur le quotidien du développeur : Kim Laï TRINH met en lumière les pièges de la revue de code et comment les contourner.

Flash-back en vidéo