Les services de Cloud computing (infrastructures, plateformes informatiques ou logiciels de gestion) accompagnent la transition numérique des entreprises. Ils permettent aux utilisateurs un accès en ligne, simple et sécurisé, à leurs applications informatiques, via une connexion internet. Pas besoin d’investir pour mettre en place une infrastructure et des serveurs en interne, c’est le prestataire qui est responsable du service de stockage en cloud et souvent de la sécurisation des données des entreprises.

Qu’entend-on par service Cloud ?

Le Cloud est matérialisé par des serveurs, hébergés dans des datacenters, qui stockent données et ressources informatiques, et qui sont accessibles à tout moment et de n’importe où via une connexion internet.

Les services Cloud, qui ont connu une très forte croissance ces dernières années, permettent à leurs utilisateurs (particuliers et entreprises) d’utiliser toutes sortes d’applications depuis leurs propres équipements (ordinateur, tablette, mobile…) connectés au web.

Plusieurs types de Clouds

Les environnements de Cloud computing peuvent prendre différentes formes selon les besoins des entreprises :

  • Le Cloud privé, qui est un environnement dédié à un seul utilisateur final.
  • Le Cloud public, à l’inverse du privé, est un environnement partagé entre plusieurs clients. On peut alors parler d’architecture mutualisée.
  • Le Cloud hybride, qui mixe Clouds privés et publics, choisi parfois pour des raisons de sécurité afin d’offrir des solutions plus sécurisées pour des données sensibles par exemple.

Quelles sont les différentes catégories de services Cloud ?

Dans les différents types de services de Cloud computing, nous trouvons les solutions en « aaS » (qui signifie « as a service ») :

  • Le IaaS – Infrastructure en tant que service : le fournisseur Cloud met à disposition des entreprises des serveurs et espaces de stockage dont il assure la maintenance. Les entreprises clientes restent responsables du système d’exploitation, des données, applications etc.
  • Le PaaS – Plateforme en tant que service : dans ce modèle, le fournisseur met à disposition tous les éléments nécessaires au développement d’applications, comprenant l’infrastructure, les outils de développement et les systèmes d’exploitation.
  • Le SaaS – Logiciel en tant que service : c’est une offre complète qui comprend l’utilisation d’une application logicielle mais aussi son hébergement informatique, sa maintenance, ses mises à jour et le support client. L’application est accessible via une connexion internet sécurisée.

Savez-vous quel est le contraire de SaaS ?

Quels sont les avantages des services Cloud computing pour votre entreprise ?

Le Cloud computing offre de nombreux avantages aux entreprises ! Parmi eux :

  • L’optimisation des coûts : grâce aux services Cloud, les entreprises s’affranchissent de gros investissements pour la mise en place et la maintenance d’une infrastructure informatique interne ainsi que les ressources humaines associées. C’est le fournisseur qui en est le seul responsable.
  • La flexibilité des offres : les clients ne consomment que ce dont ils ont besoin ! Les abonnements s’adaptent généralement au nombre d’utilisateurs dans l’entreprise, aux fonctionnalités utilisées, à l’espace de stockage nécessaire etc.
  • L’accessibilité des applications SaaS : au bureau, en déplacement, en télétravail, à l’étranger… Où que se trouve l’utilisateur, il lui suffira d’une connexion à un réseau internet pour se connecter à ses outils et ressources
  • L’évolutivité des outils et services cloud : les fournisseurs maintiennent généralement les solutions qu’ils proposent. En plus de corriger les éventuels bugs, ils enrichissent le périmètre fonctionnel pour répondre toujours mieux aux besoins de leurs clients. De plus, il est souvent possible de demander des développements sur-mesure pour répondre à des besoins spécifiques des entreprises.

Grâce à l’externalisation, le Cloud computing permet à des petites structures de bénéficier d’outils puissants pour un investissement moindre et un coût abordable.

Qu’en est-il de la sécurité dans le Cloud ?

L’essor du Cloud computing a vu naître de nouveaux risques de sécurité : cyberattaques, ransomware (demandes de rançon informatique), fuite de données, phishing…

Il est donc essentiel de se poser la question de la fiabilité de l’infrastructure du fournisseur retenu. Mais pas seulement ! L’entreprise cliente doit aussi faire preuve de vigilance quant aux données traitées, aux paramètres de confidentialité, aux configurations…

Le stockage de vos données business est un point sensible qu’il ne faut pas négliger.

Prenez soin de vous pencher sur les questions d’authentification, de chiffrement des données, de système de surveillance, de la continuité de service et de la reprise d’activité, de la réversibilité des données…Tout ce que votre prestataire de cloud computing peut mettre en place pour sécuriser l’infrastructure informatique et le stockage de vos données.

Quelle est l’offre Cloud de Pepperbay ?

L’équipe Pepperbay développe des logiciels de gestion en mode SaaS. Des solutions verticales pour répondre à des spécificités métiers bien précises.

Nous sommes aussi en mesure de faire des développements sur-mesure pour offrir à nos clients les meilleures solutions pour faciliter la gestion de leur activité et optimiser le travail des utilisateurs.

S’équiper d’un logiciel SaaS, c’est :

  • Automatiser vos processus métiers
  • Structurer votre organisation
  • Sécuriser vos données
  • Gagner en productivité
  • Offrir un service de qualité
  • Gagner la satisfaction de vos clients

De plus, toutes nos solutions sont hébergées dans notre propre datacenter, situé en France, certifié ISO 27001 – HDS, soit le plus haut niveau de sécurité.