A longueur de journée, nous partageons des données, souvent personnelles, sur le web. Généralement, ces données sont hébergées dans ce qu’on appelle le “cloud”. Mais à quoi cette notion correspond réellement ? Où se retrouvent physiquement et géographiquement les données que nous stockons et partageons ?

Pourquoi la sécurisation des données est importante aujourd’hui

L’utilisation massive d’Internet et la croissance des activités digitales sont des progrès indéniables. Mais ces évolutions sont exposées à des risques et contraintes. La sécurisation des données informatiques est donc aujourd’hui un enjeu majeur pour les organisations des secteurs publics comme privés

Définition d’une donnée personnelle

Selon la CNIL une donnée personnelle désigne « toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. » L’identification peut être directe (nom, prénom etc.) ou indirecte (identifiant, numéro etc.). Lorsqu’une opération ou ensemble d’opérations porte sur des données personnelles, on considère qu’il s’agit de traitement de données personnelles. Il peut s’agir de la tenue d’un fichier fournisseurs, de la collecte de coordonnées de prospects via un formulaire ou encore de la mise à jour d’un fichier clients.

Des obligations légales

Les entreprises ont l’obligation légale et morale de protéger les données de leurs clients et utilisateurs. La RGPD, mise en vigueur le 25 mai 2018 met l’accent sur plusieurs aspects de la sécurité des données personnelles. Ce règlement s’adresse à toutes les organisations de l’Union européenne susceptibles de traiter des données personnelles, même celles n’ayant aucune activité sur internet.

Des données exposées à des risques

Avec la généralisation du digital les risques liés à la gestion des données personnelles augmentent. L’atteinte à la sécurité peut être intentionnelle (piratage, vol, destruction de données…) comme accidentelle (incident technique, mauvaise manipulation…). Une mauvaise sécurisation des données personnelles représente un réel danger pour l’entreprise. En 2021, plus de la moitié des entreprises françaises ont subi une intrusion informatique, selon le baromètre annuel du CESIN.

Comment sécuriser vos données

La multiplication des données d’entreprise dans des environnements et, sur des terminaux divers s’accompagne d’une augmentation des menaces. Aujourd’hui, il est indispensable de mettre en place une politique de sécurité informatique. On distingue le niveau physique et logique.

La sécurité physique

Il est primordial de mettre en place une sécurité physique d’accès aux données personnelles. En effet, il est inutile de sécuriser l’accès virtuel aux données détenues par une entreprise, si les locaux de cette dernière le sont insuffisamment. La sécurité physique est donc l’application, par l’entreprise, de mesures de protection physiques et techniques. Ainsi, l’objectif est de prévenir l’accès illicite aux informations classifiées. Effectivement, l’entreprise est quotidiennement confrontée à des risques externes, souvent sous-estimés (intrusions, catastrophes naturelles…) . Heureusement, il existe plusieurs moyens et outils pour les anticiper. L’entreprise doit limiter l’accès aux salles d’hébergement des données aux salariés habilités. Il faut également protéger les plans d’adressage. De plus, les organisations doivent déployer des dispositifs de contrôle. Par exemple, l’entreprise peut installer des caméras de sécurité, des capteurs biométriques d’identité, et des systèmes d’alarme.

La sécurité logique

La sécurité logique complète la sécurité physique. Son rôle est de protéger les systèmes et processus de protection des logiciels et des données et contrôler les accès aux informations . Elle vise à préserver la confidentialité, l’authenticité, l’intégrité et la disponibilité des données.

Plusieurs moyens peuvent être mis en place par l’entreprise :

Politique de mot de passe

ll faut opter pour une politique de mot de passe rigoureuse. Il s’agit en effet du premier levier de sécurisation d’un poste informatique. Le mot de passe doit impérativement être individuel, difficile à deviner et demeurer confidentiel.

Sensibiliser les salariés à la loi Informatiques et Libertés et aux risques informatiques

Le principal risque demeure l’erreur humaine. C’est pourquoi l’ensemble des utilisateurs du système d’information doivent être informés des risques qui en découlent. Pour sensibiliser les salariés des actions de communication peuvent être déployées. Cette sensibilisation peut se faire par le biais de formations régulières, de diffusion de notes de service, l’envoi de fiches pratiques, entre autres mesures.

Savez-vous où sont stockées vos données

Le stockage de données est défini par un ensemble de méthodes et technologies permettant de conserver des données numériques. Les outils de stockage de données sont multiples et dépendent souvent du type d’entreprise. Des supports physiques comme les  disques durs, les disques optiques les serveurs internes, sont toujours mis en place mais leurs capacités de stockage sont limitées. De plus, les entreprises se modernisent et s’orientent vers des solutions plus attrayantes comme le logiciel SaaS. Pour ces raisons, le stockage en ligne se généralise. Le cloud computing permet en effet d’enregistrer les  données sur des serveurs mutualisés ou privés, via une connexion internet.

Dans le cas d’un cloud public, les données des utilisateurs sont accessibles par n’importe qui. Toutefois, les fournisseurs mettent en place des mécanismes de sécurité pour garantir la confidentialité des données et contrôler les droits d’accès. Dans cette configuration, les données sont stockées généralement dans de grands data center.

Un cloud privé est quant à lui construit dans l’entreprise, en interne, avec les garanties qu’apportent une infrastructure hardware dédiée. En d’autres termes, l’entreprise possède sa propre infrastructure, et la gère uniquement pour ses besoins : elle ne la partage pas les données. L’entreprise peut posséder l’infrastructure ou faire appel  à un prestataire externe.

Pourquoi choisir un hébergeur français ?

Si votre entreprise est basée sur l’hexagone en France, il est plus pertinent de se diriger vers  un prestataire français. Il permet en effet une connexion plus rapide, une meilleure sécurisation des données, une assistance française et une adresse IP hébergée sur votre secteur géographique.  Ces éléments vont impacter l’image et le référencement de votre site internet.

Sécurisation des données, savez-vous où sont hébergées les vôtres?

par | Nov 16, 2022 | À propos de développement informatique | 0 commentaires